Blog

Sébastien Dangin, architecte : « Se mettre à la portée de tout le monde »

Né il y a 38 ans (bientôt 39 !) à Giens, dans le Cher au milieu des vaches, des champs de maïs et de blé, il aime travailler sur ses projets d’architecture, entouré par la diversité d’autres métiers.

…..
« J’aimerais bien laisser quelque chose d’exceptionnel » 
…..

Je suis architecte, je fais du neuf et de la réhabilitation d’habitats, de bâtiments tertiaires et agricoles, aussi bien pour le privé que le public. 
Ce que je préfère, c’est travailler en équipe et au service d’un besoin d’une envie, d’un client, qu’on apprend à connaître.
J’aimerais bien laisser quelque chose d’exceptionnel un jour, une trace, en tant qu’archi (comme celui qui a inventé le tire-bouchon !)

En quoi le coworking a changé ta vie ?
J’ai connu les agences en tant que salarié et aussi le travail à la maison. À l’Atelier des Médias, on est indépendant, mais avec un groupe de travail, dans un milieu que je ne connaissais pas du tout.
J’aime croiser les idées avec des métiers qui sont différents, que je découvre, et j’aime faire découvrir ma profession. Il faut se mettre à la portée de tout le monde.
Il existe des espaces de coworking plus spécialisés dans le bâtiment, mais ce n’est pas ce que je cherchais.

Dis-nous tout, quels sont tes talents cachés ?
L’orientation au milieu de rien… À quand la course d’orientation de l’Atelier des Médias en pleine forêt ?? 

Qu’aimes-tu faire de ton temps libre ?
Essentiellement m’occuper de mes enfants à présent… et aussi la photo et la montagne.

Quelle est la chose la plus folle que tu aies jamais faite ?
J’ai longé le Saint-Laurent au Canada à la sortie de l’hiver tout seul. J’ai aussi eu des enfants : c’est fou en soi, non ?!

Parmi les coworkers, qui aimerais-tu découvrir davantage ?
Mathieu Martinière, j’aimerais bien en savoir un peu plus sur son parcours et ses investigations…