Blog

Pierre Gouyou Beauchamps, journaliste, photographe et formateur : « Garder les yeux et l’esprit ouverts »

Sujets de société, grands reportages, éducation aux médias, Pierre a trouvé l’équilibre et c’est tant mieux pour quelqu’un qui se déplace partout sur deux roues !
www.200-lemagazine.com
www.wereport.fr

Dans quoi travailles-tu ?
Je suis journaliste depuis 15 ans, rédacteur et photographe pour la presse magazine de voyage, la découverte du monde et des territoires ainsi que la presse cyclisme depuis 4 ans. Je fais aussi partie du collectif de journalistes indépendants We Report. On travaille sur des projets journalistiques communs et depuis quelques années, nous participons activement à des projets d’éducation aux médias de grande envergure, dans des collèges et des lycées de Haute-Savoie et de la Vallée d’Aoste en Italie. 

…..
« Pigiste ? Une grande liberté de choix et d’organisation »
…..

Qu’est- ce que tu préfères dans ton travail ?
Le côté indépendant du travail de journaliste pigiste. J’ai une grande liberté dans le choix des sujets et dans l’organisation logistique des reportages. J’apprends tout le temps et c’est ce qui me motive le plus. La vie de pigiste, c’est un peu comme des montagnes russes, mais avec l’éducation aux médias je pense avoir trouvé un bel équilibre entre la production de contenu pour la presse magazine et la transmission des bases du métier aux générations futures. 

…..
« J’aime découvrir le monde à vélo »
…..

Dis-nous tout, quels sont tes talents cachés ?
J’aime découvrir le monde à vélo. J’en ai fait un moyen de transport, un moyen de rencontre, un média, aussi, puisque j’ai intégré la rédaction du magazine « 200, le vélo de route autrement » il y a 4 ans. 

Quelle est la chose la plus folle que tu aies jamais faite ?
Rouler 15 500 kilomètres entre Lyon et Oulan Bator en 2016.
9 mois de liberté totale !