Blog

Mathieu Martinière, journaliste : « Des enquêtes long format et de l’éducation aux médias »

Au sein du collectif de journalistes indépendants We Report, il mène des enquêtes au long cours, flirte avec les prix journalistiques (mais ça il ne nous le dira pas !) et lorsqu’il tient un sujet, il ne lâche rien !
www.wereport.fr

Dans quoi travailles-tu ?
Je suis journaliste indépendant, depuis 2011. Je réalise des enquêtes ou des reportages long format pour différents médias nationaux, comme Mediapart, Arte, Mediacités ou encore Les Jours. Je suis aussi le cofondateur du collectif We Report, un collectif de journalistes indépendants et européens, qui fête cette année ses 5 ans et qui fait aussi bien dans le journalisme long format que dans l’éducation aux médias, à destination notamment des jeunes. Et il a été créé en grande partie à l’Atelier des médias !

En quoi le coworking a changé ta vie ?
L’Atelier des Médias m’a apporté beaucoup de choses : du réseau, des bons conseils et de superbes collègues, devenus des amis.

Dis-nous tout, quels sont tes talents cachés ?
Ils sont bien trop cachés, je les retrouve plus… Le bricolage, non. Jouer de la guitare, non plus. Euh… faire du skate ?

Qu’aimes-tu faire de ton temps libre ?
Je suis assez fan de culture en tout genre : concerts (rock, blues, jazz…) cinéma (tout), BD -(tout, dont du BD reportage), polars… Sinon, j’adore voyager. Loin, si possible.

…..
« Interviewer un prêtre pédophile, une folie ? »
…..

Quelle est la chose la plus folle que tu aies jamais faite ?
Allez, je vous en donne deux. À vous de choisir laquelle est la plus folle… 1/Partir 1 an en Australie, Nouvelle-Zélande et Asie du Sud-Est, tout seul avec un sac à dos à 23 ans.
2/Interviewer un prêtre pédophile

Parmi les coworkers, qui aimerais-tu découvrir davantage ?
N’importe quel nouveau. Je mets toujours 6 mois à retenir les prénoms, ça craint…