Blog

#lespetitsnouveaux : Dorian, architecte

Dorian vient de poser ses valises à Lyon, et son ordinateur à l’Atelier des médias (ADM). Jeune architecte, il travaille en distanciel pour une agence nîmoise. Dans notre tiers-lieu associatif, son accent chantant égaille les pauses-café, et son regard de pro ouvre déjà des perspectives pour optimiser les espaces.

Tu viens de quitter Nîmes pour t’installer à Lyon. Qu’est ce qui t’amène chez nous ?

J’ai découvert Lyon lorsque j’ai rendu visite à mon cousin et j’ai tout de suite adoré la ville. J’aime son échelle : ni trop petite, ni trop grande. Mais aussi sa diversité architecturale. Les quartiers sont très différents les uns des autres à Lyon. J’ai aussi aimé la dynamique culturelle de la ville, ses soirées, ses supers bars… Je me suis dit que dès que je le pourrai, je m’y installerai. C’est chose faite ! Avec ma compagne, nous avons emménagé il y a quelques mois.

La vie quotidienne à l’Atelier des médias est contrainte par les mesures anti-Covid. Est-ce que ça a compliqué ton arrivée ?

Je suis arrivé début novembre et c’est sûr que je vous connais tous masqués ! Ce sera amusant le jour où je découvrirai vos vrais visages 😁 ! Mais sinon, je trouve ça super de pouvoir faire parti d’une asso, de trouver une dynamique de travail, de sortir de chez soi… Même si en ce moment c’est aussi un acte citoyen de ne pas venir tous les jours.

Qu’est-ce qui t’a amené à faire ce métier ?

Au plus loin que je me souvienne, j’ai toujours aimé construire. Les Legos et les Kapla quand j’étais enfant, puis les jeux video de craft et de gestion auxquels je joue toujours. J’ai fait l’école d’architecture de Montpellier – j’ai adoré ce que j’ai pu y apprendre, je me suis investi à 800% – mais j’ai aussi beaucoup aimé la vie étudiante. Après mes études, j’ai eu envie de tester le concret des matériaux avant de me mettre à travailler dans un bureau. J’ai donc fait six mois chez un ébéniste-charpentier, ce qui finit d’apprendre la rigueur ! J’aime le travail bien fait. Aujourd’hui je travaille pour l’antenne lyonnaise de l’agence chez qui j’ai commencé à Nîmes. J’aime continuer à me former et c’est pour cela que je travaille aussi les maquettes 3D des projets sur lesquels on concoure.

Sur quels aspects de la vie de l’Atelier des médias as tu envie de t’investir ?

Je me sens assez compétent sur l’aspect festif 😁 ! Organiser des événements, animer la vie associative, ça me parle beaucoup… Vivement que la vraie vie recommence !

Sinon, quand je regarde la cuisine où on se trouve là, j’ai plein d’idées qui me viennent. Je sais qu’on fait des week-ends travaux chaque année pour améliorer les locaux, et tu vois, je suis sûr qu’on pourrait optimiser le volume de cet espace en deux secondes. Tu vois là par exemple, si on enlève ce placard…