Blog

Franck Ribard, photographe : « À travers l’objectif, proposer un regard sur les choses… forcément subjectif ! »

À 42 ans, il mène son travail photographique aussi bien du côté l’architecture, que de l’industrie et de la communication. Illustrations, portraits, événementiel… Ce qu’il préfère c’est, à travers l’objectif, proposer un regard sur les choses… Forcément subjectif !
www.regard-objectif.fr 

Peux-tu nous en dire plus sur ton activité ?

Je fais un travail photographique autour de l’architecture, de l’industrie et de la communication comme des illustrations, des portraits ou encore de l’événementiel.

Qu’est- ce que tu préfères dans ton travail ?

[Il réfléchit, longuement] Proposer un regard sur les choses…C’est forcément subjectif !

En quoi le coworking a changé ta vie ?

Ce fut le premier jour du reste de ma vie! Ce fut le point de départ de ma vie sociale d’indépendant. J’ai rompu avec l’isolement, ce qui était hyper important pour moi. J’ai besoin de voir des gens. Je trouvais ça paniquant de travailler chez moi et de faire le ménage en même temps. 

Ce lieu permet de très belles rencontres amicales et professionnelles. C’est un apprentissage aussi, parce qu’on apprend toujours des autres. L’Atelier des médias est un lieu qui nourrit…

Dis-nous tout, quels sont tes talents cachés ?

[Il réfléchit encore, rigole, réfléchit encore….] Je sais aussi mesurer les choses sans les mesurer. J’ai le sens des mesures, voire le sens de la mesure.

Qu’aimes-tu faire de ton temps libre ?

J’aime faire du sport, comme  l’aviron. J’aime passer du temps avec mes amis, cuisiner, boire des verres….Mais bon, c’est pareil pour tout le monde ! 

Quelle est la chose la plus folle que tu aies jamais faite ?

Avoir la tronche dans le vide pour prendre des photos aux falaises de Moher en Irlande.

Parmi les coworkers, qui aimerais-tu découvrir davantage?

Laure par exemple, mais d’une manière générale je connais très peu de choses sur les gens ici.