Blog

Exposition « Migrants, les escales du vide »

Du 11 au 29 octobre, l’Atelier des médias accueille l’exposition “Migrations, les Escales du vide”, une série de dessins réalisés en 2015-2016 sur la route des réfugiés en Europe par la journaliste Elisa Perrigueur.

Elisa Perrigueur a choisi d’illustrer quatre lieux qui avaient, à ses yeux, du sens, incarnant l’exil de milliers de personnes : Lesbos (Grèce), Idomeni (frontière Grèce-Macédoine), Calais (France) et la Méditerranée centrale, entre la Libye et la Sicile (Italie).

Elisa Perrigueur a commencé à dessiner à l’automne 2015, lors d’un déplacement sur l’île de Lesbos. Comme correspondante en Grèce et reporter indépendante, elle a collaboré pour LeMonde.fr, Mediapart, La Tribune, Le Temps, Le Télégramme… Elle a également travaillé à Paris pour l’AFP, LeMonde.fr et Le Parisien. Elle est représentée, en tant qu’illustratrice, par le Studio Hans Lucas.

Après plusieurs reportages pour la presse écrite dans des camps, le long de frontières, ces images la marquaient à chacun de ses récits. Elle a rapporté les particularités de ces scènes par écrit, puis a voulu les représenter autrement. Le dessin est efficace, il permet d’accentuer certains détails, d’approfondir des traits, de livrer une vision personnalisée de la scène.

Elle cherche, sur place, à mettre en lumière cette étrange rupture : ces paysages désertiques, symétriques ou idylliques, qui se métamorphosent par le passage de milliers d’anonymes. Et ces camps, univers instables qui se créent là où personne ne les attend. Elle essaye de représenter ce que ces personnes, les migrants, voient sur leur chemin: des routes sans fin, des silhouettes lointaines, des armées de policiers, des barbelés… Les détails qui illustrent, selon elle, leur exil.

Exposition du 11 au 29 octobre, vernissage le 11 octobre à 19h30, à l’Atelier des médias, 9 quai Lassagne, Lyon 1er.