Coworking dans l Ain : un projet qui n a pas encore dit son dernier mot !

3 octobre 2012
actualités, Tous les articles

Il y a un an, nous recevions la visite de Florian. Ce trentenaire télétravailleur à temps plein dans le marketing, récemment débarqué dans l’Ain, souhaitait initier le premier projet de coworking dans son département d’adoption. Nous l’avions alors vivement soutenu dans sa démarche et étions tous convaincus que le projet allait rapidement voir le jour. Florian avait en effet très vite compris l’intérêt et les valeurs du coworking et dégageait une formidable envie de rassembler les télétravailleurs de son territoire.
 
Un an après…. Nous recevions ce mail : 

 
 
 
Surpris et déçus par cette nouvelle, nous avons demandé à Florian s’il était d’accord pour partager publiquement son histoire. “Pas de problème !”

Nous nous sommes dit que cela pourrait sans doute aider d’autres porteurs de projets français, et peut-être, pourquoi, raviver l’intérêt des habitants de l’Ain…
 
Explications : 
 
Pas de noyau dur

Au départ seul sur ce projet associatif, Florian a vite pris les devant en prenant contact avec des télétravailleurs et solo entrepreneurs de son territoire. La majorité de ces personnes était plutôt intéressée par le coworking mais pas réellement disponibles et motivées pour s’impliquer dans le processus de création. “De mon côté, je ne pouvais pas consacrer tout mon temps à ce projet. Et puis monter un espace de coworking seul, avec mes petits bras, je n’en avais ni le temps ni l’énergie. Sans parler du fait qu’il n’est pas possible de constituer une association avec une seule personne”, explique Florian. Sans un noyau dur de coworkers, aussi petit soit-il, impossible pour Florian d’avancer.
 
Un territoire trop vaste et trop rural

Le département de l’Ain compte 3 centres urbains : Bourg en Bresse, Ambérieu et Oyonnax. Problème : ces 3 villes sont assez éloignées les unes des autres (30km en moyenne). Par ailleurs, le réseau de transport en commun n’est pas très efficace, ce qui contraint les habitants à se déplacer en voiture. “Peu importe où l’espace aurait été installé, les gens auraient forcément dû prendre leur voiture. Et c’est vrai que de nos jours, même 30km au quotidien, ca coute du temps et de l’argent :( .”, remarque Florian.
 
 
Des structure publiques pas assez impliquées

Assez rapidement, Florian a reçu l’appui de la CCI de l’Ain, qui s’est engagée à soutenir le projet sur la partie foncière. “La recherche du local et la partie financière n’ont jamais été un obstacle. Si le projet avait décollé, nous aurions sans problème trouvé un local, à un loyer tout à fait abordable.”, confie Florian. Malheureusement, les autres collectivités territoriales du territoire n’ont pas été aussi réceptives. La communauté de communes de la plaine de l’Ain a récemment lancé un projet de plateforme de télétravail mais sans intégrer Florian dans la démarche. “Le problème des collectivités est qu’elles veulent rester propriétaires du foncier et ne veulent pas entendre parler d’une gestion faite par une association. Pourtant, ce genre de structure ne peut pas fonctionner sans animation pérenne !” note le télétravailleur.
 
 
Forcément déçu mais encore optimiste, Florian a désormais envie de suivre de près le projet de la CC de la Plaine de l’Ain. “J’ai tout de même envie que quelque chose se créé ici car pour le moment, je travaille encore seul chez moi, et ce n’est pas facile tous les jours...”
 
Le jeune homme se dit aussi qu’il n’a peut-être pas su utiliser les bons outils, qu’il n’a pas su convaincre les gens… Reste qu’il aura ouvert la voie. Et que, peut-être, un jour, d’autres travailleurs nomades seront prêts à relever le défi !

 

!!!!   MAJ  !!!! : nous venons d’apprendre à l’instant que Florian a été contacté par un récent visiteur de l’ADM et que ces derniers devraient se rencontrer mardi 9 octobre pour discuter du coworking dans l’ain, à Bourg en Bresse.  
 Vous habitez dans l’Ain ? Vous avez envie de participer à l’aventure coworking ? N’hésitez pas à contacter Florian au 06 76 54 57 11

 

Le projet de coworking dans l’ain n’a peut-être pas dit son dernier mot ! Stay tuned !!!

 

Co-écrit par l’Atelier des Médias et Florian Chambolle

Related Posts

Leave a Reply